Accueil > Jardin > Quelles variétés de tomates planter dans son jardin ?
Recevez 3 devis gratuits pour votre jardin :



Quelles variétés de tomates planter dans son jardin ?



La tomate fait partie des fruits les plus consommés au monde. Elle est très appréciée en été, pour son côté rafraîchissant, diététique et goûteux. Cependant, vous retrouverez sur le marché plusieurs variétés aussi particulières les unes que les autres. Si vous ne savez pas laquelle choisir pour votre jardin, voici 4 variétés de tomates qui peuvent bien enrichir votre jardin.

La tomate cœur de bœuf

Cette variété de tomate est l’une des plus connues au monde. Elle est très ancienne et est encore connue sous le nom de « cuor di bue » en italien. Il faut noter que de nombreux faux « cœurs de bœuf » sont commercialisés. Il est donc important de faire attention pour distinguer le vrai du faux. Pour ce faire, sachez que la véritable tomate cœur de bœuf présente une certaine largesse au niveau de la tige. Celle-ci se réduit à la base en pointe, ce qui lui donne l’aspect de cœur. D’où son appellation. Au niveau des feuilles, elles sont fines, très découpées et retombantes. Vous distinguez plusieurs cœurs de bœuf. Il s’agit de :

  • Le rouge ;
  • L’orange ;
  • La rose ;
  • Le téton de Vénus.

La culture du cœur de bœuf

La culture de la tomate cœur de bœuf est plus difficile que celle des autres variétés récentes. Pour y arriver, il est donc primordial de respecter certaines règles.

Vous devez avant tout savoir quand planter des tomates pour être sûr de réussir leur culture. Pour celle-ci, la période adéquate pour le semi est mars/avril. Elle se réalise dans un substrat fin en gobelet que vous devez conserver à une température avoisinant 20 ° C. Lorsqu’il n’y a plus de risque de gèle dans votre jardin, repiquez des plants mesurant entre 12 et 15 cm sous le soleil, à l’abri du vent. Faites-le sur des sols meubles de préférence. Mettez des espaces de 50 cm entre les plants sur une même ligne et de 70 cm entre les rangs.

Pour l’entretien de vos plants, vous devez les arroser régulièrement, afin de conserver le sol frais. Pas forcément tous les jours ! Cependant, vous devez faire attention à ne pas mouiller les feuilles, surtout en fin de journée, au risque d’attirer les maladies. Supprimez les tiges qui poussent entre les feuilles et les gourmands qui sont les principales. C’est un bon moyen pour augmenter la préciosité de vos tomates et leur calibre.

Enfin, vous pouvez profiter de vos tomates à partir de juin dans les régions chaudes et de juillet à septembre pour les régions moins chaudes. Récoltez-les bien mûres.

La tomate cornue des Andes

Vous retrouvez cette variété de tomate aussi sous l’appellation : « Andine cornue ». Elle est reconnaissable à son allure de gros piment. En dehors de sa silhouette, elle présente les caractéristiques que sont : une chair fondante, parfumée et pratiquement sans pépins. En consommation, elle est très digeste. Ceci est dû à la finesse de sa peau. C’est une variété de tomate vigoureuse et productive.

La culture de la cornue des Andes

Tout comme la culture du cœur de bœuf, celle de la cornue des Andes suit un processus bien défini.

Pour le semi, comptez à partir du mois de mars, et ce, à l’abri de la gèle. Semez vos graines par groupe de trois dans une caissette où vous aurez préalablement mélangé du sable et du terreau. Lorsque les pousses sortent deux ou trois feuilles, mettez les plus vigoureuses en godets.

Après avoir obtenu de gros plants en godets, il est temps de passer à la plantation. Celle-ci débute généralement à partir du mois de mai où la gèle n’est plus à craindre. Pour ce faire, commencez d’abord par enrichir la terre avec du compost ou du fumier décomposé. Ensuite, creusez un trou d’une profondeur de 20 cm à peu près, dans lequel vous installez le pied de la plante légèrement inclinée. Après, positionnez un tuteur puis comblez le trou en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles. Cette méthode permet à la plante de produire des racines supplémentaires au niveau de la partie enfouie.

Pour l’entretien de votre plante, il est important de l’arroser régulièrement sans pour autant exagérer. Faites en sorte de ne pas mouiller les feuilles pour limiter les maladies. En effet, comme de nombreuses autres variétés, la tomate « andine cornue » est sujette à de nombreux maladies et ravageurs. Il s’agit entre autres de la nécrose apicale des fruits, de mildiou ou des ravageurs comme les chenilles de la noctuelle.

Par ailleurs, pour faciliter le mûrissement des fruits, vous pouvez ôter quelques feuilles lors de l’apparition des premières. Mais attention à ne pas exagérer au risque d’affaiblir la plante !

Pour la récolte, elle s’étend généralement de juillet à octobre, en fonction de la date des semis. L’idéal est de le faire en tenant compte de vos besoins.

La tomate noire de Crimée

La noire de Crimée est une variété de tomates qui se distinguent particulièrement par sa couleur pourpre foncée. Elle présente de gros fruits charnus pouvant atteindre 500 g avec peu de pépins, et possède une saveur douce.

Comment planter la noire de Crimée ?

Pour le semis, comptez à partir du mois d’avril. Pour commencer, faites tremper vos grains durant toute une journée. Ensuite, semez-les dans des godets puis placez-les sous un châssis froid. Comme godets, vous pouvez utiliser des bouteilles d’eau en plastique. Cela permettra à vos plantes de créer de longues racines.

Pour la plantation, elle se déroule généralement en mai. Une fois levé, plantez vos jeunes pieds en terre en les espaçant de 40 à 50 cm. Le mieux est de les planter en inclinaison légère et en les enterrant jusqu’à la première feuille. Il est également conseillé de les tuteurer au moment de la plantation.

Son entretien se déroule de la même manière que le précédent. Elle est aussi exposée à certaines maladies qui sont susceptibles de vite arriver lorsque vous mouillez les feuilles en les arrosant.

La récolte de la noire Crimée se déroule de mi-juillet à fin octobre. Pour bénéficier de toutes les vertus du fruit, il est recommandé de les cueillir au besoin. Vous pouvez stocker l’excédent environ une semaine au réfrigérateur.

La tomate rose de berne

Elle est comme la plupart des autres variétés de tomates originaires d’Amérique du Sud. Elle se distingue par des fruits longs à chair charnue. Son poids moyen est de 400 g. Cette variété de tomates présente une couleur rose clair qui vire au rouge à maturité. Elle est d’une saveur douce et fruitée.

Comment cultiver la rose de berne ?

La culture de cette variété de tomates se déroule presque comme toutes les autres. Le semis commence à partir du mois de mars et se fait à la volée dans un contenant peu profond. Elle peut également être réalisée en godets en plaçant 4 graines dans un petit pot, ou sur une couche chaude en utilisant un châssis. Une fois que les plants ont atteint 10 cm et que les gèles ne sont plus une menace, passez à la plantation en pleine terre. Celle-ci se déroule aussi de la même façon.

Pour l’entretien, vous n’avez qu’à suivre le même processus (arrosage régulier, évitez de mouiller les feuilles, etc.).

La récolte se fait environ 4 mois après le semis. Vous pouvez les récolter lorsqu’elles ne sont pas encore mûres. Elles termineront leur maturation dans un lieu à l’abri de la lumière et à une température avoisinant 12 °C. Cependant, l’idéal est de les ramasser quelques minutes avant consommation, afin de conserver toutes leurs saveurs.


Notez cet article :

Auteur : Cecile


Commentaires :




Recevez 3 devis gratuits pour votre jardin :



Rejoignez
la communauté
Rayon Jardin


+ de 30 000 membres

+ le kit jardin offert


Vous et le jardinage ?