Accueil > Jardin Bio Comparatif Guide du Jardinage Biologique Conseil
Recevez 3 devis gratuits pour votre jardin :



Jardin Bio

Le jardinage biologique se fixe sur deux objectifs généraux qui sont la bonne productivité et la préservation de l’environnement.






Il s’agit d’une forme de culture datant de plusieurs millénaires mais qui était quelque peu délaissée, notamment durant les périodes où l’agriculture industrielle était à l’apogée de sa gloire.

Mais de nos jours, la volonté, voire la nécessité de retour aux valeurs respectueuses de la nature amène les pouvoirs publics, mais aussi l’ensemble des citoyens, à prioriser un équilibre entre la productivité, vecteur incontestable de l’essor de l’économie et l’entretien environnemental, garant impératif de la pérennité de l’écosystème mondial.

Notons que le jardinage biologique n’admet pas l’utilisation de graines transgéniques, ce qui le diffère, entre autres, de celui dit écologique.

De nombreuses pratiques et formes du jardinage biologique existent et les jardiniers professionnels et amateurs ont le choix des techniques.

Le Choix

D’abord, dans l’optique d’une fertilisation efficace de la terre, un enrichissement en humus de celle-ci est la voie la plus appropriée, par la pratique conjointe de deux techniques qui sont le compost et l’utilisation d’engrais verts.






Le compost consiste en l’intégration d’un mélange fermenté de résidus organiques et minéraux dans le sol, afin de l’amender.

Pour leur part, les légumes verts qu’on sème sur la terre à fertiliser sont très variés, les plus fréquents étant l’épinard, le lupin, la moutarde, le pois, le seigle et le trèfle.

Dans le cadre de la protection contre la pollution de l’eau, des plants et du sol mais aussi dans le but de préserver la santé des consommateurs, des agents toxiques tels que les pesticides et les herbicides sont exclus.

Parallèllement, le désherbage se fait ainsi naturellement par arrachage.

Et pour lutter contre les animaux nuisibles, la pratique de la multiculture par introduction de plantes répulsives est la voie la plus courante et s’avère très efficace notamment contre les insectes.

Il est aussi utile de connaître une technique très simple de répulsion d’espèces prédatrices telles que les limaces et les vers blancs. Cela consiste à mettre des cylindres de bouteille en plastique autour des plants.

Différents types

On peut catégoriser les jardins biologiques en trois principaux types. Le premier est celui des jardins potagers qui se départagent en plusieurs sous-classes dont les principales sont les jardins de légumes, de céréales et fruitiers.




Le second type englobe les jardins ornementaux comprenant deux principales sous-catégories à savoir les jardins terrestres à fleurs et les jardins aquatiques.

Pour ces derniers, de nombreuses plantes aquatiques peuvent être intégrées dans le jardin, mais les plus appréciées sont les lotus blanc et rose, l’aloès aquatique et la jacinthe.

On note que de tels jardins s’accommodent généralement à la présence de variétés d’oiseaux et de batraciens.

Et enfin, la dernière classe est celle des jardins médicinaux constitués des plantes aromatiques et médicinales.

Ils peuvent être parfaitement entretenus à titre personnel, mais on les retrouve le plus souvent dans les centres de recherche et les laboratoires.


Notez cette page :




Partagez cette page :



Commentaires :





Recevez 3 devis gratuits pour votre jardin :



Rejoignez
la communauté
Rayon Jardin


+ de 30 000 membres

+ le kit jardin offert


Vous et le jardinage ?