Accueil > Fourche Comparatif Outil Jardin Achat Fourche Pas Cher
Recevez 3 devis gratuits pour votre jardin :



Fourche

Historiquement, la nomenclature de « fourche » provient d’une branche fourchue prélevée sur un arbre. Autrefois, elle fut utilisée traditionnellement comme arme en remplacement des fusils ou des épées.

On distingue deux catégories de fourches : le type monoxyle fabriqué à partir des baliveaux à denture naturelle et le type composé avec un assemblage doté de dents avec des écartements.

C’est au XIXème siècle qu’on voit apparaître les fourches américaines en fer, plus robustes et plus maniables avec différents modèles : nombre de dents variables, manche à soie doté d’un capuchon ou manche à douille démontable.

De nos jours, la fourche représente un instrument indispensable pour le jardinage et l’agriculture. Elle est employée pour émietter la terre, soulever les foins ou le fumier, rassembler les feuilles mortes ou les graviers.

Elle est composée de deux parties : la manche longue en bois, mesurant entre 1,20 m et 2,40 m, et les dents avec deux à huit tiges de longueurs variables, plates ou fines et des extrémités tranchantes ou pointues.

Fonctionnement

On utilise la fourche pour aérer ou émietter soigneusement le sol. Dans l’agriculture, ses fonctions sont multiples.

Pour travailler le sol en profondeur, le principe du levier est appliqué afin d’économiser la force au travail, division de l’effort par 6 pour 1 mètre de tige.

Pour bien émietter la terre, on enfonce les dents et on bascule la manche de gauche à droite. Son utilisation pour aérer le sol sans être retournée permet de préserver la vie microbienne grâce à ses dents espacées de forme effilée.

Dans l’agriculture moderne et mécanisée, la fourche fonctionne sur un tracteur grâce à un système hydraulique.

Elle est alors utilisée pour les gros travaux tels le paillage, le curage, l’épandage du fumier, le fanage du foin.

La fourche rend de multiples services au jardinage : rassembler, râtisser et charger les résidus et feuilles mortes, pailler certaines plantes ou secouer les tiges de plantes enneigées.

Différents types

Selon leurs utilisations, on distingue la fourche à fumier, la fourche à foin, la fourche à bêcher, la fourche de jardin et la fourche écologique.

La fourche à fumier est munie de quatre à dix dents pointues et incurvées pour mélanger le compost, rassembler ou retourner le fumier.

Avec ses dents fines recourbées au nombre de trois à cinq, la fourche à foin sert à retourner ou ramasser le compost léger ou le foin.

La fourche à bêcher est munie de dents solides pour pouvoir travailler la terre lourde ou récolter les pommes de terre.

Elle constitue l’outil idéal pour la culture biologique en préservant la fertilité et la structure du sol, tout en améliorant sa capacité de rétention en eau.

La fourche de jardin doit être très résistante avec un angle de poignée de 13° pour aérer et ameublir en profondeur les sols caillouteux et durs.

Outre ses avantages écologiques comme la préservation des micro-organismes, la fourche écologique est particulièrement recommandée pour son aspect ergonomique limitant le mouvement du dos.


Notez cette page :




Partagez cette page :



Commentaires :





Recevez 3 devis gratuits pour votre jardin :



Rejoignez
la communauté
Rayon Jardin


+ de 30 000 membres

+ le kit jardin offert


Vous et le jardinage ?